§ Aspects juridiques Commander un doctorat par Internet ?

 

Pour beaucoup de personnes, surtout pour celles qui vivent en dehors des États-Unis, cette idée suscite une impression étrange. Car pour obtenir un doctorat, il faut faire des études des années durant, puis une soutenance de thèse, alors, comment est-il possible que je puisse « tout simplement » commander ici un titre de docteur ?

La réponse est extrêmement simple : nos doctorats honorifiques ne sont pas des grades académiques tels que des titres de docteur en médecine ou de docteur en droit, car chez nous, il s'agit de titres religieux et la totalité d’entre eux appartiennent à des domaines non protégés. De la même manière que nous ne pouvons pas, en tant qu’Église, vous conférer par exemple un titre de docteur en médecine honoris causa, aucune université de d’État ne pourra vous conférer par exemple un titre en métaphysique.

Maintenant, nous aimerions vous inviter à lire toutes les informations relatives aux aspects juridiques. Nous sommes navrés qu’il s’agisse d’une telle quantité de texte, mais lorsque vous l'aurez lu, vous serez parfaitement informé de tout, et en votre future qualité de docteur honoris causa, cela est fort recommandable.

Titres religieux états-uniens Pourquoi il est facilement possible d’obtenir un titre honorifique d’une Église des États-Unis : Naturellement, des questions nous parviennent fréquemment au sujet de la légalité des distinctions que nous proposons. C’est pourquoi nous aimerions aborder ce sujet de manière plus détaillée, car certains visiteurs de notre site Internet sont déconcertés par des informations erronées résultant de recherches effectuées auprès de tiers. Malheureusement, d’autres sites Internet confondent souvent allègrement le droit local avec le droit américain, or il n’y a aucune raison d’accepter des affirmations fausses et partiellement imprécises, c’est pourquoi nous souhaitons apporter ici toutes les précisions.

 

Pour bien comprendre :

Chez nous, aux États-Unis, il y a une stricte séparation entre l'État et la religion. Les premiers colons de Rhode Island, des Quakers qui avaient été chassés du Royaume d’Angleterre en raison de leur foi, attachèrent déjà une grande importance à la séparation de l'État et de l'Église. Aujourd'hui, cette obligation de séparation est inscrite dans le premier amendement à la Constitution américaine, adopté le 15 décembre 1791 comme un élément du Bill of Rights (« Congress shall make no law respecting an establishment of religion, or prohibiting the free exercise thereof. ») Lors des recensements, l'appartenance religieuse des citoyens à quelque Église que ce soit ne fait l’objet d’aucune question, car cela n'intéresse pas l'État de savoir ce que pensent ses citoyens. En outre, il ne reconnaît aucune communauté religieuse, si bien que chaque personne qui le souhaite peut fonder sa propre Église. Ainsi, il y a même dans l'État de New York une « Spongebob Church ». Si vous allez voir ce site, vous comprendrez très vite qu’il n’existe réellement aucune condition définie par l'État régissant la fondation d’une Église. Les communautés religieuses ne sont pas répertoriées, c'est pourquoi il n’existe aucune information contrôlable au sujet de leur taille ou de leur orientation. Vous ne trouverez aucun répertoire des Églises libres. Toutefois, il est habituel que les Églises sérieuses (Églises libres) soient fondées aux États-Unis sous forme de Non Profit Corporation. Aucun autre enregistrement de l'Église n'a lieu de la part du gouvernement. C'est pourquoi l'existence d’une Église doit être prouvée par la fondation d’une Non Profit Corporation, dans la mesure où le fondateur d’une Église souhaite apporter la preuve de l'existence de cette Église. La MLDC est une église de ce type, avec son siège situé en Floride et son enregistrement effectué à Miami. Dans les « Articles of Incorporation », il est mentionné que le but de cette Non Profit Corporation est la direction d'une communauté de foi religieuse, ce qui définit clairement le travail de l’Église et permet à la MLDC de décerner des titres honorifiques religieux.

 

Acheter un doctorat ?

Dans le monde entier, il y existe des universités qui proposent des titres de docteur honoris causa pour des contributions à certains des travaux de recherche ou en « remerciement » pour des dons. Cela existe également chez nous. Si l’on a acquis certains « mérites », il peut advenir que l’on se voie décerner un doctorat honorifique. Toutes les universités du monde procèdent de cette manière. Certes, dans notre cas, la MLDC, n’est pas une université dans le sens de la comparaison avec par exemple l’US Eliteuni Harvard. La MLDC vous propose un titre honorifique religieux, un grade dénommé docteur h.c., ou professeur h.c. Étant donné que ces derniers se basent sur des aspects purement religieux et qu’en tant que tels ils ne peuvent absolument pas être confondus avec des grades académiques, la MLDC n’entre pas dans le domaine de la « vente de titres » et vous pouvez porter ces titres de la manière prescrite. Toutefois, vous ne pouvez pas non plus acheter un titre, vous pouvez uniquement le porter s'il vous a été décerné. C'est pourquoi nous vous décernons le titre en contrepartie d’un don.

Port des titres Les doctorats, tout comme les titres de professeur, peuvent également être portés publiquement dans le domaine non académique, lorsqu'ils ne peuvent pas être confondus avec des dénominations administratives ou de service. Une dénomination ressemble à une dénomination administrative ou de service au point de pouvoir être confondue avec elles si, selon l'impression générale d’un observateur moyen qui n’examine pas le cas de manière précise, une confusion est possible.

 

C'est

1.) qu’il s’agit d’un titre honorifique religieux (h.c.)
2.) quel est le domaine de spécialisation
3.) quel est le pays d’origine.

 

Le port des titres que nous proposons est possible dans la présentation suivante :

Prénom Nom Dr. h.c. of metaphysiks, MLDC Institute (USA) ou Dr. h.c. Prénom Nom of metaphysiks, (MLDC/USA)

N’abrégez la mention religieuse que lorsqu’une confusion avec un titre académique national ou étranger est totalement impossible.

 

Au sujet du port des titres :

Pour le port d'un titre religieux, le seul critère déterminant est de savoir si l’organisme étranger qui délivre les titres est autorisé à le faire dans son pays d'origine (dans le cas présent aux États-Unis). Étant donné que la MLDC, en tant qu’Église libre, peut délivrer aux États-Unis un titre de docteur honoris causa de la MLDC dans un domaine thématique proche de l'église, celui-ci peut également être porté dans le monde entier.

 

Merci de noter ce qui suit :

Il ne s’agit pas ici d'un doctorat académique qui devient juridiquement un élément de votre nom. On ne peut obtenir un tel doctorat que par des études de plusieurs années et le diplôme qui s’en suit. Il n’existe tout simplement aucune autre possibilité, même si certains exploitants de pages Internet douteuses peuvent tenter de vous faire croire le contraire. Vous ne pouvez acheter nulle part au monde un doctorat académique. Vous ne pouvez pas non plus, où que ce soit dans le monde, missionner quelqu’un pour écrire une thèse de doctorat ni payer un « conseiller de promotion » afin qu’il vous aide à obtenir un doctorat. Il ne s'agit pas ici d'un doctorat honoris causa du domaine académique qui devient juridiquement un élément de votre nom. Des universités peuvent décerner un titre de docteur honoris causa pour des performances scientifiques de haut niveau, des mérites particuliers au niveau du sujet d'expérience, ou en contrepartie d’un don important. Les titres de docteur honoris causa du domaine académique des « grandes écoles » de Bulgarie, de Bogota ou de Russie, ou de n’importe où ailleurs, ne sont pas reconnus, souvent pas même dans leurs propres pays. Il s'agit ici du titre de docteur honoris causa dans le domaine religieux. Vous recevrez un titre honorifique de l'institut MLDC de Miami, en Floride. Ces doctorats sont religieux. Ces titres religieux ne sont pas à confondre avec des titres académiques comme ceux qui existent dans le domaine du droit, de la médecine ou de la philosophie, et il vous faudra toujours veiller à ce qu’ils ne puissent prêter à la moindre confusion. Vous ne pourrez pas porter le titre sous la forme « Dr Prénom Nom ». Vous devrez toujours mentionner le domaine de spécialisation et le pays d'origine ainsi que le lieu d’émission.

 

Titres étrangers contre paiement

Titres académiques Certains marchands de titres promettent des diplômes de grandes écoles réputées, alors que ces documents sont tout bonnement falsifiés. D’autres marchands de titres promettent des diplômes délivrés par des institutions qui n’ont pas la moindre chance d’obtenir le nom d'université selon les échelles de valeur européennes, si bien que porter un tel titre ne peut nullement être autorisé, ou alors uniquement dans sa forme originelle. Finalement, il est évident que, dans le domaine académique, seule la performance scientifique peut donner accès aux titres académiques. C’est justement cela qui distingue le domaine académique du titre de « docteur honoris causa en métaphysique », ce dernier pouvant être porté en toute impunité dans le domaine public, car il n’existe envers de tels titres aucune confiance qui vaille la peine d’être protégée. Or il en va tout autrement dans le domaine académique.

 

Les titres religieux Nous entendons souvent dire que nos titres seraient illégaux et qu’il serait interdit de les porter. Toutefois, ce à quoi de nombreuses personnes ne font pas attention dans leur approche est tout simplement le fait qu'il ne s'agit pas de titres académiques, mais de titres religieux, c'est pourquoi il est important de faire la distinction. Les titres académiques achetés ne peuvent pas être portés, en revanche, les titres honorifiques religieux qui ont été décernés en échange de dons le peuvent. Nous ne connaissons pas un pays au monde où il ne soit pas possible de porter sans problème un titre religieux, lorsqu’il ne peut être confondu avec un degré académique et que de surcroît la mention de son origine et de l’institution qui l’a délivré sont identifiables.

 

Nach oben